L’AUF et l’Agence Française de Développement présentent aux acteurs français de l’éducation la plateforme APPRENDRE consacrée à l’éducation de base en Afrique

L’AUF et l’Agence Française de Développement (AFD) ont organisé le 10 juillet 2018 une réunion de présentation de la plateforme APPRENDRE (Appui à la Professionnalisation des PRatiques ENseignantes et au Développement des REssources) destinée à l’amélioration de l’éducation de base en Afrique. L’évènement a rassemblé les principaux organismes français spécialisés en éducation ainsi que l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF).

D’une durée de 4 ans, APPRENDRE, coordonnée par l’AUF, vise à mettre en place une plateforme d’expertises multi-pays afin de renforcer le développement professionnel des enseignants et la qualité des enseignements-apprentissages dans l’éducation de base et au collège en Afrique subsaharienne.

APPRENDRE s’inscrit dans la stratégie française pour la langue française et le plurilinguisme, présentée le 20 mars 2018 par le Président Emmanuel Macron.

Cette plateforme d’expertise vient en soutien aux politiques sectorielles de l’éducation de 10 pays d’Afrique subsaharienne francophone (Bénin,  Burkina Faso,  Côte d’Ivoire, Guinée, Madagascar,  Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Togo) en mobilisant une expertise ciblée ou en mutualisant des ressources utiles au renforcement de l’efficacité des systèmes éducatifs.

L’objectif de cette réunion était de présenter la démarche d’APPRENDRE aux acteurs français de l’éducation, dont notamment l’Institut Français, le Centre internationale d’études pédagogiques,  Canopé, le réseau des ÉSPÉ, quelques laboratoires universitaires et les tutelles (Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et Ministère de l’Éducation nationale) et d’initier une réflexion quant aux articulations possibles entre leurs expertises, leurs capacités respectives et les objectifs de la plateforme.

ors de l’ouverture des échanges, le Recteur de l’AUF, Jean-Paul de Gaudemar, s’est félicité de la mobilisation des acteurs français présents, ainsi que des partenariats à venir.

La réunion a été l’occasion de rappeler qu’en Afrique francophone un nombre encore insuffisant d’élève atteint le seuil de compétences en lecture et en mathématiques. L’enjeu de la qualité de l’éducation est donc crucial pour l’avenir des systèmes éducatifs et des jeunes générations africaines.

Par leur présence et la teneur des échanges, les organismes présents ont témoigné d’un réel intérêt pour la plateforme APPRENDRE et exprimé leur volonté de travailler avec l’AUF pour convenir du cadre d’un partenariat ambitieux et structurant.

APPRENDRE comporte également une composante universitaire destinée à favoriser le développement de la recherche en éducation en Afrique et à favoriser un dialogue entre éducation de base et enseignent supérieur. La réunion avec les partenaires français avait été précédée de la première session du Conseil scientifique du programme.

Actualités

Podcast: Le défi du suivi de la qualité dans un enseignement à distance

Enseignement à distance Politiques éducatives

Zoom sur les 35 projets de recherche en éducation soutenus dans le cadre d’APPRENDRE

Appels à projets evaluation genre International mathématiques Primaire Recherche en éducation sciences Secondaire TICE